Cassoulet

Veganuary #3 : cassoulet, fromage frais de cajou

Bon dimanche ! On profite d’un jour calme pour cuisiner des plats plus longs, même si pour l’essentiel vous n’aurez pas besoin de rester devant vos fourneaux. On s’attaque à un plat très facile à véganiser, très réconfortant en hiver : le cassoulet.

La recette mentionne des saucisses végétales et du seitan. Vous pouvez réutiliser des restes (par exemple, les steaks d’hier coupés en lamelles), ou en acheter dans le commerce. Ou ne rien mettre du tout si vous n’aimez pas les simili-carnés, car cela n’apportera que de la texture au plat.

Cassoulet

Cassoulet

Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 3 h
Temps de trempage 12 h
Temps total 15 h 15 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Française

Equipment

  • marmite
  • couteau
  • cul-de-poule

Ingrédients
  

  • 300 g haricots blancs secs
  • 60 ml huile d’olive
  • 2 c. à soupe farine
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 branches de céleri
  • 1 panais
  • 3 gousses ail
  • 25 cl vin blanc
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 c. à café thym séché
  • 100 g sauce tomate
  • 1.5 L eau
  • 3 c. à soupe bouillon de légumes
  • 4 saucisses végétales épaisses
  • 8 tranches seitan

Instructions
 

  • La veille, faites tremper les haricots dans un grand volume d’eau
  • Émincez les oignons, et réservez
  • Écrasez l’ail, et détaillez les autres légumes en dés. Réservez ensemble
  • Faites chauffer l’huile dans une marmite ou un auto-cuiseur, puis faites-y revenir les oignons
  • Lorsqu’ils sont translucides, singez avec la farine, et mélangez. Faites cuire jusqu’à ce que la farine émette un arôme fort
  • Ajoutez les légumes, et faites cuire 10 minutes en remuant de temps en temps
  • Déglacez avec le vin blanc, ajoutez le laurier, le thym, la tomate et les haricots. Recouvrez avec le bouillon de légumes
  • Faites cuire à couvert pendant environ 3 heures, en vérifiant la fermeté des haricots. Ils doivent être fondants
  • Faites cuire vos saucisses et seitan, et incorporez-les au cassoulet. Continuez de faire cuire à découvert pour faire réduire le jus

Notes

Cette recette s’inspire du site Menu Végétarien
Keyword cassoulet

Avec cette recette, vous devriez avoir des restes, que vous pourrez finir pour vos déjeuners de la semaine, si vous n’avez pas la possibilité de cuisiner (et puis vous aurez probablement encore des restes des jours précédents).

Pour le soir, en général le dimanche soir est synonyme de flemme intense chez moi, donc j’ai plutôt tendance à faire réchauffer des restes. Par exemple, la soupe à l’oignon du premier janvier fera très bien l’affaire. Vous pourrez l’accompagner de tartines de ce fromage frais, à base de noix de cajou.

Fromage frais de cajou

Une base facile et rapide
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 2 h
Temps total 2 h 20 min
Type de plat Accompagnement

Equipment

  • blender haute vitesse
  • casserole
  • maryse
  • couteau
  • cul-de-poule

Ingrédients
  

Fromage

  • 300 g noix de cajou trempées au moins 8 heures
  • 2 c. à soupe miso blanc
  • 1 c. à café ail en poudre
  • 1 c. à café oignon en poudre
  • 1 c. à soupe levure maltée
  • 1 c. à café jus de citron
  • 50 g eau

Herbes

  • 1 c. à café ciboulette
  • ½ gousse ail
  • 1 échalotte

Instructions
 

Fromage

  • Portez une grande casserole d’eau à ébullition
  • Retirez du feu, plongez les noix de cajou, couvrez et laissez reposer 2 heures
  • Égouttez les noix de cajou, et versez-les dans le blender avec les autres ingrédients du fromage
  • Mixez à vitesse maximale jusqu’à obtenir une pâte lisse. Vous aurez besoin de régulièrement couper et racler les bords du blender
  • Transvasez dans un cul-de-poule, et réservez

Finition

  • Hachez finement l’échalote, la ciboulette, et écrasez l’ail
  • Mélangez-les au fromage. Vous pouvez servir immédiatement sur des tartines

Notes

Vous pouvez personnaliser les saveurs une fois que votre base est faite. À la place de ciboulette et échalote, vous pourriez mettre des tomates séchées très finement émincées et des cerneaux de noix, par exemple
Keyword fromage, noix de cajou
Steak de seitan, sauce au poivre et poêlée d’endives

Veganuary #2 : steaks de seitan sauce au poivre, tagliatelles alfredo

Entrons dans le vif du sujet. En cuisine végétale, le seitan occupe une place majeure, en particulier dans la catégorie des simili-carnés. Il s’agit d’une préparation faite à base de gluten de blé, qui offre un immense éventail de possibilités, si bien qu’on ne peut pas proposer une seule et unique recette de seitan, au risque de passer à côté de sa richesse. Des livres entiers lui sont consacrés, et on peut varier les textures comme les saveurs. Il y en a pour tous les goûts.

Continue reading « Veganuary #2 : steaks de seitan sauce au poivre, tagliatelles alfredo »
Logo Veganuary

Veganuary 2021

Veganuary est un challenge annuel, comme il en existe d’autres (comme le Veggie Challenge), consistant à essayer, pendant un mois (et l’idée étant de le rester indéfiniment), de manger exclusivement des plats vegans. Il sensibilise à la diversité et la richesse de l’alimentation végétale, qui est souvent vue comme un des principaux freins à l’adoption d’un style de vie vegan (qui ira plus loin que la seule alimentation).

Depuis quelques semaines, on me demande régulièrement des idées de repas de fêtes, donc je prends ici l’initiative pour proposer un exemple de déroulement d’un Veganuary : dans les prochains articles, je partagerai mes recettes de menus classiques ou plus ou moins sophistiqués, pour vous permettre de suivre ce Veganuary sans crainte de tomber à court d’idées.

Continue reading « Veganuary 2021 »

Quelques nouvelles

J’ai ouvert ce site en octobre 2019, avec la prétention de lui fournir un contenu régulier, et comme vous pouvez le constater, l’objectif est loin d’avoir été atteint. Après avoir réalisé et posté une vidéo, je ne pense pas que ce format me convienne, en tout cas pas sans aide. Je me suis dit qu’il ne valait pas le coup de publier des articles/recettes sans vidéos, parce que ce format était particulièrement pratique pour les recettes de cuisine, mais il est clair que ça ne fonctionne pas pour moi.

Donc, après avoir posté une seule et unique recette, j’ai commencé à en préparer une seconde, mais je n’ai jamais trouvé le temps et l’énergie de finir de filmer, et de monter ça (sachant que ça utilise un ensemble de compétences que je n’ai pas), donc à ce stade il est peu probable que vous en voyiez la couleur. Et en dehors de ce site, je ne me suis pas tourné les pouces.

Vu que le montage de vidéos me prend beaucoup de temps et d’énergie, j’ai expérimenté les live-streams de cuisine. Au lieu de diffuser mon écran en train de jouer à un jeu vidéo, je me filmais dans la cuisine. C’est beaucoup moins lourd à mettre en place, et je tâcherai de reproduire l’expérience régulièrement.

De plus, il y a quelques mois, suite à une rencontre purement fortuite, j’ai rejoint l’équipe familiale de TerraVega, qui prépare des terrines et tartinades, intégralement véganes, bio, avec une inspiration crue et sans gluten. J’y ai apporté mes compétences et mon expérience sur la fabrication de fromages végétaux, iels m’ont fourni un cadre pour les développer, et à partir de ce postulat, il se trouve qu’on travaille assez bien ensemble.

En attendant, que va-t-il advenir de ce blog ? Je vais essayer de le dynamiser, sans chercher à avoir une formule strictement basée sur les vidéos de recettes. En particulier, je planifie quelque chose sur janvier, dont je parlerai plus en détails dans le prochain article, qui arrivera avant 2022, promis.

En attendant, et parce que je n’ai pas communiqué dessus, je poste plus régulièrement sur mon compte Mastodon, n’hésitez pas à le suivre pour des photos de ce que je prépare.

Prenez soin de vous

Ouverture de la cuisine

Aujourd’hui j’inaugure le site Gordon Bleu. Je suis Gordon, informaticien passionné de cuisine. Oh, et je suis vegan, au fait.

Dans une optique de conciliation de mes différentes passions, j’ai décidé de créer ce projet pour faire partager au monde ce qui se passe dans ma cuisine, aider les personnes qui seraient en recherche de ressources pour végétaliser leur mode de vie, ou pour montrer la richesse de la cuisine végétale. Il devrait y en avoir pour tous les goûts : « Je veux bien cuisiner vegan, mais j’ai peur que le goût du bacon me manque », « Comment suis-je censé·e faire quelque chose de ce bloc blanc qui n’a pas de goût ? », « Autant de gousses d’ail ??? ». Pour ce genre de ressources, j’estime important de pouvoir montrer les choses, plus que de les décrire. C’est pour cette raison que les recettes seront essentiellement publiées sous forme de vidéos complètes détaillant le processus complet.

D’autres billets viendront par la suite pour contextualiser l’existence de ce site, et parleront plus en détail de mon parcours, ou d’éléments précis dans mes recettes. Je souhaitais simplement inaugurer le blog par un petit billet, voilà qui est fait. En cuisine !